Qu’est-ce qu’un pneu runflat ?


Les pneus runflat sont conçus de manière à ce que le talon de pneu reste fixé sur le rebord de la jante, même lorsque que celui-ci est dégonflé. Cela signifie que vous ne courrez pas le risque de voir votre pneu se détacher ou que la roue elle-même ne soit endommagée : le pneu pourra plus ou moins garder sa forme rigide initiale pendant un certain temps malgré la crevaison.

La paroi latérale a été renforcée pour leur permettre de fonctionner même en cas de crevaison et cette paroi épaisse peut masquer tout dommage s’étant produit à l’intérieur du pneu.

Lors de la crevaison, la pression du pneu diminue drastiquement, les pneus runflat vont alors supporter une charge importante et vont eux-mêmes subir des dommages qui ne pourront pas être réparés par la suite.

Runflat, même lorsque que celui-ci est dégonflé. Cela signifie que vous ne courrez pas le risque de voir votre pneu se détacher ou que la roue elle-même ne soit endommagée

Comment savoir si on a des pneus runflat ?

« Runflat », de son nom anglais signifie « roulage à plat ». On reconnaît facilement un pneu de ce genre avec les abréviations RFT (Run Flat Type) ou carrément le mot « Run Flat » avec le sigle R/F visible sur le flanc du pneu.


Le marquage des pneus Run Flat varie en fonction des manufacturiers :

MARQUE PNEU RUNFLAT    MARQUAGE
Dunlop                                   EMT/SST/ROF
Goodyear                               EMT/ROF
Pirelli                                      Run Flat
Bridgestone                           RFT/BSR
Michelin                                 ZP (PAX)

Ces mentions sont visibles sur le flanc du pneu, à la suite des autres indicateurs permettant de lire un pneu (dimensions, indice de charge, indice de vitesse...).